Le printemps au jardin…

Dès le mois de mars, le jardin sort petit à petit de son repos hivernal et les tâches à effectuer sont nombreuses.

Au jardin d’ornement :
Dès mars :
– décompacter et désherber en profondeur les massifs. Profitez-en après une pluie quand le sol est meuble, le travail en sera d’autant plus aisé et efficace!
– apporter du compost aux pieds des plantes gourmandes (rosiers, pivoines,…) et à toutes les plantes que vous allez planter. Le compost se met en surface, une fois le végétal mis en place et arrosé, puis se recouvre de paillage organique afin qu’il s’infiltre doucement dans le sol sans être lessivé par les pluies ou séché par le soleil.
pailler généreusement les sols à nu avec les résidus du jardin : tonte (en fine couche si elle est fraîche ou plus épais si elle est sèche), feuilles ou petits déchets de taille passés à la tondeuse ou au broyeur, ou encore utiliser du broyat de bois. Cette couche protectrice évite le tassement et l’érosion du sol dus aux pluies. De plus, elle favorise la vie du sol : on voit très rapidement arriver cloportes et vers de terre, essentiels à une terre bien structurée. Et en se dégradant, cette matière se transforme en humus, et va amender le sol pour que vos plantes soient en pleine forme et produisent de belles fleurs!
– tailler les rosiers et autres plantes à floraison estivale, excepté les laurier-roses, plus frileux, qui attendront début avril.
Dès avril :
les systèmes d’arrosage peuvent être remis en route car les pluies se font rares ce printemps et la terre est sèche…
– effectuer la première tonte. Si besoin, scarifier votre gazon et regarnissez-le avec un semis de gazon rustique puis recouvrir de terreau et arroser en pluie fine,
– continuer l’entretien des massifs,
– d’avril à juin : tailler les plantes à floraison printanière dès que celles-ci ont terminé leur floraison
Courant mai et juin :
– tondre régulièrement en maintenant la hauteur de coupe au plus haut pour préserver l’humidité du sol et ainsi obtenir un gazon plus moelleux et vigoureux,
– surveiller les arrosages, surtout des végétaux plantés cet automne dont le système racinaire n’est pas encore profond,
– effleurer les rosiers

Au verger :
c’est également la bonne saison pour faire un apport généreux de compost mûr ou de vieux fumier et de broyat de bois si cela n’a pas été fait pendant l’hiver. – surveiller les arrosages par temps sec et venteux.
– la taille de la vigne et des oliviers a été faite en mars, toutes deux en lune descendante,
– avril-mai : tailler les agrumes en lune descendante également. Leur apporter un engrais spécifique d’avril à octobre.

Au potager : voir le calendrier de Terre Vivante

Calendrier lunaire avril 2022 :
Lune descendante du 8 au 21 : favorable à la taille, plantation, rempotage, tonte, travail du sol, apport de compost et arrosage.
Lune montante du 1er au 7 et du 22 au 30 : favorable aux semis, greffes, à la récolte des fruits et des herbes aromatiques.
Pleine lune le 16,  nouvelle lune le 1er et le 30.

Bon jardinage à toutes & à tous 🙂
NB : Si vous avez besoin de conseils sur-mesure ou de cours particulier, contactez-moi!

Actualites

Le printemps au jardin…

Dès le mois de mars, le jardin sort petit à petit de son repos hivernal et les tâches à effectuer sont nombreuses. Au jardin d’ornement

Actualites

Evènements Jardin & Environnement

– Samedi 16 avril, « Fête du printemps » au Pontet, parc de la mairie, 10h-19h, marché aux plantes et artisanat, activités & jeux pour petits et